précieuses, semi-précieuses, ornementales,...petite histoire de pierres...

Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

babette

Active Member
Est-ce la fête des amoureux qui m’inspire cette nouvelle histoire de perles ou plutôt les nombreux tissages, sertissages de perles et de cabochons, tellement beaux que l’on voit fleurir sur notre forum ?

Peut-être un peu les 2…

en ce beau jour de la Saint-Valentin, parler de la symbolique des perles me semblait être une évidence…


Raconter un peu l’histoire de ces pierres que l’on nomme aujourd’hui « gemmes », de ces perles qui deviennent « reines » entourées de rocailles ou de délicas, de ces perles qui quelle que soit leur forme, quel que soit leur éclat font briller le moindre petit cordon…


Traditionnellement, Il y avait les 4 pierres « précieuses » : le diamant, le saphir, l’émeraude et le rubis. Le mot précieux laissait la place au rêve, à la rareté, à la grande valeur pécuniaire…


Puis il y avait les autres nommées « Semi-précieuses », « fines », « ornementales », « gemmes », …



Depuis 2002, un nouveau décret a été voté :
La rigueur législative a laissé la place au langage courant en vigueur depuis des lustres d'autant plus que ces appréciations très subjectives, ne reposant sur aucun critère rigoureux, varient avec les époques et les régions, s'appuyant sur la dureté, la rareté, la transparence, une couleur homogène voire la beauté, elle-même indéfinissable…

Donc, désormais, toute « pierre » – qu'elle soit roche comme l'obsidienne, ou minéral comme le diamant – toute matière organique – comme l'ambre ou le corail – toute substance obtenue par synthèse ou d'une manière artificielle, assez solide, dure, translucide et brillante pour être taillée et montée en bijou est à considérer comme « gemme ».




Depuis les temps les plus reculés, l'homme a recherché certaines pierres qui se distinguaient de leur environnement par leurs vives couleurs et leur inaltérabilité. On attribua longtemps des vertus magiques à ces gemmes, et, aujourd'hui encore, certains pensent volontiers qu'elles portent bonheur : ce sont les fameuses " pierres du mois " correspondant aux divers signes du zodiaque... Dans le but d'accroître leurs pouvoirs surnaturels, l'homme, très tôt, entreprit d'y graver des signes : ainsi naquit la glyptique, ou gravure sur gemme, qui apparut, avec le sceau, en Asie Mineure, dès le IVe millénaire av. J.-C. Plus tard, la glyptique fut perfectionnée par les égyptiens, puis par les Grecs et les Romains, et on assista alors à une éclosion d'intailles et de camées, parmi lesquels de véritables chefs-d'œuvre dont certains peuvent encore être admirés aujourd'hui (Musée national de Naples). Au Moyen Âge, et jusqu'à la Renaissance, ce fut une véritable débauche de pierres précieuses et autres gemmes qui servirent à la fabrication d'objets ornementaux de plus en plus richement décorés, et d'habits d'apparat de toutes sortes.



Des symboles :




C’est évidemment leur couleur qui attira l’attention de nos ancêtres vers les pierres ornementales et les gemmes.

- Emeraude et jaspe vert, parce qu’ils évoquent les jeunes pousses végétales et les futures récoltes, deviennent des symboles d’espérance et de renouveau et donc d’immortalité

- rubis et grenats rouges, qui suggèrent le feu et le sang, sont pris pour symboles de force et de vie et donc d’ardeur

- saphir et lapis lazuli, qui rappellent le bleu du ciel, représentent les puissances divines et deviennent ainsi un symbole d’intercession auprès des dieux :

- or et ambre, parce qu’ils font penser au soleil, source de chaleur bienfaisante, sont choisis pour symboliser la protection divine.


Ainsi les gemmes sont elles d’abord des parcelles divines dont il est fait hommage (sacrifice) aux dieux pour apaiser leur courroux et obtenir leur faveur.

- C’est le fils du ciel, l’empereur de Chine, qui utilise le jade pour intercéder en faveur de son peuple ;
- c’est le tyran Polycrate qui jette sa bague à la mer pour tenter d’apaiser la Fortune ;
- ce sont les Chibchas d’Amérique du Sud qui offrent or et émeraudes au « lac de graisse » (Titicaca).

Chefs de tribus, prêtres et monarques, qui intercèdent auprès des divinités au nom du peuple, détiennent naturellement les emblèmes de la puissance divine dont ils sont les porte-paroles. Les couronnes royales et impériales du Moyen Age sont ornées de saphirs, symbolisant l’union du monarque et du ciel, et de rubis, symbolisant l’ardeur du monarque au combat.
La gemme marque également la fonction sociale, non seulement du chef, mais aussi de ses assistants et de ses féaux. Pour montrer sa puissance et impressionner son adversaire, le monarque se couvre de pierres.
Dans un société très hiérarchisée, un insigne marque le rang social telle la bague des chevaliers qui parviendra jusqu’à nous sous le nom de chevalière. De même à la Renaissance, l’enseigne de la coiffure (agrafe de chapeau) indique en quelque sorte le grade de son propriétaire.
La gemme est aussi le support du sceau, insigne de l’individu qui peut, grâce à lui, affirmer sa volonté ou marquer sa propriété. Le sceau qui représente la volonté du monarque, devient l’emblème du pouvoir : le garde des Sceaux est un important personnage de l’Etat. Confier la bague sigillaire à un ambassadeur revient à lui donner tout pouvoir.

Par delà, la gemme, notamment gravée, affirme l’appartenance de l’individu à tel ou tel parti. Elle peut être donnée en remerciement de services ou être portée en signe de soumission. Sur le plan privé, elle peut matérialiser un échange de vœux et en devenir le symbole, telles les pierres offertes à l’occasion de fiançailles.



Les gemmes, pierres protectrices :


Symbole d’appartenance, emblème divin, il n’y a qu’un pas à faire pour transformer la gemme en talisman, qui assure à celui qui le porte la protection divine, dans la mesure où cette pierre figure le dieu ou simplement un signe cabalistique. Au Moyen Age, maintes personnes portaient une gemme gravée du fameux mot magique « abrasax » ou « abraxas », dont la somme des valeurs numériques des lettres est égale au nombre de jour de l’année. Pour remercier le dieu de ses bienfaits, notamment d’une guérison, une petite sculpture votive représentant la partie guérie est offerte au temple ; bientôt, la gemme est considérée comme le véritable agent protecteur. Elle est censée protéger autant d’infortunes physiques que d’infortunes morales. Ces superstitions, encouragées par de nombreux charlatans qui tenaient la foule crédule sous leur charme, ont été cependant vigoureusement combattues dès l’Antiquité par les élites. Ainsi Pline l’Ancien (23-79) écrit il : «Je vais démontrer l’odieuse tromperie des sorciers qui colportent les affirmations les plus éhontées sur les gemmes », ce qui ne l’empêche pas de détailler toutes les vertus les plus fantaisistes prêtées à l’époque aux dites gemmes.


Valeur d’une gemme et esthétisme :


Chaque groupe social qui reconnaît l’importance d’une gemme, qu’elle qu’en soit la raison profonde, lui attribue de ce fait une valeur, si bien que la gemme peut être considérée comme monnaie dans un consensus général (c’est le cas du diamant mais ce n’est pas le cas du jade, très apprécié dans les civilisations orientales mais très mal connu en Occident). Il est possible que les colliers de nacre de nos lointains ancêtres aient été leur porte monnaie et leur aient permis d’effectuer des échanges. La gemme devient alors symbole de puissance financière.
Il est sans aucun doute que le port d’une parure de bijoux participe- t-elle un peu de toutes ces motivations. La gemme naturelle, et donc unique, valorise, en la différenciant, la personnalité de celui qui la porte. Mais, par sa similitude avec d’autres gemmes de même nature, elle prouve l’appartenance à un même groupe socioculturel. Par sa grosseur et sa rareté, elle montre le rang social auquel est parvenu son propriétaire. Elle doit cependant s’harmoniser aussi avec ses particularités physiques (une personne blonde ne porte pas les mêmes pierres qu’une brune), et avec ses sentiments (une personne calme est mal à l’aise en portant une gemme de couleur trop agressive).
La gemme doit offrir un complément à la personne qu’elle orne, en vibrant, en vivant à l’unisson avec elle. Et malgré l’attitude de scepticisme généralisé affecté aujourd’hui, n’y a-t-il pas là le reste d’une superstition ancestrale ?



Les pierres et l’amour :


Il y a les noces de papier, les noces de coton, les noces de cuir, mais les pierres représentent aussi la longévité du couple.
Bien sûr j’ai découvert plusieurs versions différentes. Loin de moi l’idée de vous en transmettre une plutot qu’une autre mais j’aimais bien celle-ci, et puis c’est une si jolie histoire !

10 ans le corail
Selon la mythologie grecque, Medée décapita la Méduse, l'une des trois Gorgones, et jeta son horrible face dans les flots. Du sang s'écoula dans la mer, solidifié, il forma du corail.

16 ans
le saphir
Son nom vient de l'hébreu et signifie : "objet de beauté". On parle de saphirs du Cachemire (bleu de France), de Birmanie (d'un bleu si profond qu'ils semblent parfois noirs). Les plus courants sont les saphirs de Ceylan, qui se dégradent selon plusieurs couleurs: bleu, rose,jaune voire même orange.

18 ans
la turquoise
Dans les temps anciens, cette pierre symbolisait le pouvoir, sa couleur bleu-vert nous évoque la mer et le ciel, voire les yeux d'une femme...

21 ans
l'opale
L'opale est nommée aussi "pierre de vertu", elle apporte la grâce, la beauté et la richesse. On peut la trouver dans beaucoup de couleurs, mais c'est l'opale noire qui est la plus recherchée.

23 ans
le béryl
Quand il est d'une grande pureté, ce dernier est incolore, mais il peut prendre plusieurs teintes (rouge, vert, jaune) sous l'effet du chrome ou d'autres métaux. Quand la teinte est bleue, on le nomme aigue-marine, ce nom vient de "agua marina" qui signifie eau de mer. On trouve des aigues-marines à Madagascar et au Brésil ; attention pafois celles-ci peuvent contenir de très fines particules de liquide ou de gaz, mais cela n'enlève rien à leur beauté.

25 ans
l'argent
L'argent est un métal, certes simple, mais sa noblesse, sa douceur et sa brillance évoquent un amour qui dure dans le temps, 25 ans, c'est déjà un quart de siècle...

30 ans
les perles
Les perles sont des concrétions brillantes qui se forment dans certains mollusques et principalement les huîtres. La perle fine ou d'Orient est une perle naturelle qui provient des mers chaudes (Océan Indien et Pacifique), Une perle de culture est obtenue artificiellement dans les parcs d'élevage. Les perles fines sont généralement produites par des huîtres dites méléagrines dont il existe plusieurs espèces, la perle a toujours pour origine un noyau (parasite, grain de sable) qui sera au fil des années recouvert de fines couches de carbonnate de calcium qui se superposent les unes sur les autres. Son estimation se fait en tenant compte de divers facteurs : son poids (qui se calcule le plus souvent en carats ou en grains), sa couleur (grise,blanche ou noire), sa régularité et sa forme (ronde, en poire), son éclat, son lustre et son orient, ces deux derniers facteurs constituent "l'eau de la perle".
Le travail sur une perle est assez facile mais des plus délicats : avec un perceur en acier et un gratoir qui peut parfois faire apparaître certains défauts lorsque l'on enlève une ou deux couches.
La perle la plus grosse du monde est la Pérégrine, achetée en 1579 par Philippe II, roi d'Espagne, elle pesait 34 carats, avait la grosseur d'un oeuf de pigeon et la forme d'une poire.
Les imitations industrielles ne présentent que fort peu d'intérêt, contrairement aux perles de culture. La technique la plus probante fut celle mise au point par un Japonais K.Mikimoto, qui en 1912 réussit la greffe de la méléagrine et obtint des perles de forme et de qualité parfaites : il préleva un peu d'épithélium sur une méléagrine, en entoura un noyau artificiel de nacre et fit une greffe de cet ensemble sur une nouvelle méléagrine : cette technique se pérénisa.
Attention, "l'eau" d'une perle peut se modifier avec les années, certaines peaux l'attaquent, la perle se ternit et meurt, ce qui va à l'encontre de la légende qui affirme que la femme doit porter le plus possible son rang de perles pour leur donner plus d'éclat.


35 ans
le rubis
Son éthymologie vient du latin, ruber qui signifie rouge. Le rubis est un pierre précieuse transparente, constituée de multiples coridons (alumine cristallisée), il est d'un rouge vif, nuancé de poupre ou de rose. Le rubis le plus prisé est "le sang de pigeon" de la vallée de Mogok en Birmanie, d'une superbe couleur cramoisie, très dur, rayé seulement par le diamant dont il dépasse en outre la rareté. De valeur moindre, nous trouvons des rubis du genre spinelle (aluminate de magnésium).
Au Moyen-Age, cette pierre précieuse portait le nom d'escarboucle.

40 ans
l'émeraude
L'émeraude est un silicate naturel d'aluminium et de bérylium, transparente ou transluscide, elle présente un éclat vitreux. On connaît plusieurs variètés d'émeraude, mais c'est aux vertes que l'on donne le nom d'émeraude ; on appelle alors béryl les variètés incolores. Une émeraude célèbre au Moyen-Age, celle qui ornait le sommet de la tiare du pape. Pline assure que Néron se servait d'une émeraude comme verre grossissant pour suivre les Jeux du Cirque. L'émeraude est la pierre par excellence des Mages, elle favorise les entreprises d'amour, facilite la divination et les songes prophétiques, donne de la vigueur aux vieillards et appaise les épileptiques. Consacrée à Vénus, et appelée "pierre de chasteté", elle se brise quand son possesseur commet un acte contre les bonnes moeurs.

42 ans
la nacre
Certes, elle entre dans la composition des perles, mais la nacre n'en possède pas tous les prestiges et surtout l'éclat. Elle peut se marier admirablement avec d'autres pierres dans la composition de bagues serties.

44 ans
la topaze
La topaze au Moyen-Age correspondait à la vertu de la méditation, d'un jaune orangé plus ou moins lumineux, elle chassait les mauvais esprits. Son nom vient d'une île de la Mer Rouge : Topazos. Attention, il ne faut pas confondre les topazes et les citrines, c'est pourquoi on affuble les premières de l'adjectf "noble".

48 ans
l'améthyste
Selon la mythologie, le dieu Bacchus tomba amoureux fou d'une magnifique nymphe prénommée Améthyste, mais Diane la déesse de la Chasteté changea la malheureuse jeune femme en gemme dont la couleur évoquait le vin préféré du dieu amoureux. Dans la symbolique médièvale, l'améthyste est associée à l'amour divin... L'améthyste est une varièté de quartz dont les couleurs vont du violet foncé au mauve pâle.

50 ans
l'or
Enfin la consécration, un demi-siècle d'amour, presque une vie ; de tous les métaux, l'or est le plus éblouissant, le plus éclatant, il symbolise ce pacte, cette longue et heureuse union. On peut trouver l'or sous plusieurs teintes : or blanc, or jaune, or rouge. L'or tout comme un amour fidèle de 50 ans est inaltérable aux empreintes du temps.

52 ans
la tourmaline
Pierre semi-précieuse dont la couleur varie selon les éléments entrant dans sa composition : alcali, fer, magnésium...

60 ans
le diamant
Le diamant est la pierre précieuse par excellence, "gage d'éternité" selon la publicité télévisuelle, il fait rêver à tort ou à raison des milliers de femmes



et vous quelle pierre allez-vous honorer cette année, noces de corail, de nacre ou d'émeraude ... ou qui sait, de diamant ???

si cette histoire vous a plu, à très bientôt pour une nouvelle histoire de perles...
 
Dernière édition:

Poms

New Member
que c'est interessant, j'adoreeeeeeeeeeeee
vé l'enregistrer pour rien oublier
merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
 

Francesca44

Active Member
Quel travail de recherche impressionant.
Merci, c'est vraiment très intéressant et instructif....je sais pourquoi j'aime tant l'opale et l'améthyste...
 

Mamiche

Active Member
C'est toujours un plaisir d'ouvrir cette rubrique!!!
Quel article interessant!!
Merci de nous ouvrir tant d'horizons!!
bravo
 

maureli

New Member
Toutes tes recherches pour nous apporter un peu de savoir sur les matières et gemmes que nous utilisons sans se poser de questions, sont fascinantes. Le diamant ne me fait pas rêver mais j'espère bien atteindre le nombre d'années lui correspondant avec mon grand Amour de mari.
Merci encore de nous enchanter avec cette fabuleuse histoire des pierres !
Pour toi Babette
:img23:​
 

Elphaine

New Member
waow, quelle beau documentaire ! Mieux que de regarder la TV !

Un grand merci et un grand bravo à toi !!!

:merci: :bravo:
 

emm@

New Member
Encore une fois Babette, j'apprends beaucoup en te lisant tout en étant sous le charme de ta si belle plume ... ;)
Cette année pour moi marquera nos 15 ans d'amour avec mon amoureux... déjà... ! Le temps passe si vite ! y-a-til une pierre pour les 15 ans ? :)
 

coco006

New Member


:merciwb0: Babette ,

c'est très très intéressant !

30ans : les perles , c'est pour ça qu'en ce moment j'ai une forte
envie de "bijouter" avec des perles

:bravo: pour ta rubrique

:adore:



 

martine-geode

New Member
Oh merci babette tu me replonges dans les pierres que j'adore
Ta synthèse est très intéressante et j'y ai encore appris des choses nouvelles
Merci merci!!!!!!!!!!!
 

JacquelineB

New Member
Merci Babette pour cette merveilleuse histoire comme toujours si bien écrite ... un réél plaisir que d'apprendre avec toi !
Et pour répondre à ta question ... non pas en années de mariage, mais en années de vie c'est l'améthyste que je vais honorer ... et ça tombe bien car de toutes, elle a toujours été ma préférée du temps où je voyais encore les couleurs, sans même savoir qu'elle symbolisait l'amour divin ... alors tu penses bien que maintenant que sais ....
 

mapol

New Member
:merci: babette pour cette bien jolie histoire Très intéressante en plus :adore: les pierres et encore plus leur histoire !!
 

Bargeot

Active Member
:merciwb0: pour tout le travail que tu as accompli pour nous raconter de si belles choses !!!

18 ans
la turquoise
Dans les temps anciens, cette pierre symbolisait le pouvoir, sa couleur bleu-vert nous évoque la mer et le ciel, voire les yeux d'une femme...


C'est tout à fait la pierre que j'aime, surtout depuis que je fais des bijoux !! Et en plus ça correspond au nombre d'années de mariage précisément cette année !!

:bravo:
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

Hébergement d'image

Haut